contact@omblage.fr/ Omblage Editions © 2016

  • icône-newsletter
  • Facebook - Black Circle

Le Maître des Corbeaux

(Sortie : novembre 2019)

Acheter sur Amazon.fr

 

Un homme a, selon lui, le travail le plus étrange au Royaume-Uni : Christopher Skaife, le maître des corbeaux de la Tour de Londres. La Tour, l’un des monuments les plus distinctifs et les plus anciens de Londres, fut bâtie il y a presque mille ans par Guillaume le Conquérant pour montrer son ascendant sur une Angleterre récemment conquise. Toujours le centre emblématique de Londres, le siège de la monnaie royale et le trésor des joyaux de la couronne, elle abrite en permanence une petite population de corbeaux, jamais moins de six. Ils sont nourris et soignés par la garde d’honneur de beefeaters en célèbre uniforme rouge vif qui y habite. La tradition veut que si les corbeaux venaient à disparaître, le royaume s’effondrerait.

 

Un homme en particulier garantit que cela n’arrive jamais : le maître des corbeaux. Après une jeunesse dissipée et une longue carrière militaire commencée à 16 ans, Skaife s’occupe depuis huit ans des sept corbeaux de la tour, qu’il considère comme ses amis. Skaife raconte de façon très personnelle sa vie à la Tour et sa relation avec ces animaux fascinants. À travers ses tâches quotidiennes, il dévoile également le folklore, l’histoire et les superstitions entourant ces oiseaux et leur illustre demeure.

 

« Dans Le Maître des Corbeaux, Skaife nous emmène dans la Tour et nous offre un regard dans les coulisses sur ces oiseaux incroyables et les hommes qui en prennent soin. (...) J’ai eu la chance de visiter la Tour et de rencontrer les corbeaux quelques fois dans les dernières années ; après avoir lu ce livre, je suis impatient d’y retourner. »
— George R. R. Martin, auteur du Trône de Fer
 

Christopher Skaife est un garde yeoman. Engagé dans l’armée à 16 ans, il est depuis 2011 le maître des corbeaux de la Tour de Londres, où il habite. Il prend soin des corbeaux de la Tour et explique les traditions et l’histoire du monument à ses nombreux visiteurs.


 

Please reload